ALPHA

Les premiers Dories ont été construits au chantier Emmons de Swampscott dans le Massachussetts dans la région de Boston. Importé au début du XXe siècle par l’américain Charles Prince qui était tombé amoureux de l’île de Noirmoutier, ce petit dériveur arrivé sur les côtes Noirmoutrines devait servir à l’apprentissage de la régate aux enfants de famille fortunées.

La construction de la flottille qui enjoliva les Régates du Bois de la Chaise entre 1920 et 1930 fût construite sur les chantiers Guybert à Nantes, sur les mêmes plans que les originaux, mais aussi trois unités (à dérive) aux chantiers Le Marret à Brest. Sans lest, c’est l’équipe de deux personnes qui en tient lieu en s’asseyant au vent pour contrecarrer l’effet des risées.

Des amateurs souhaitant le même se tournèrent vers les chantiers locaux mais n’y trouvèrent aucune satisfaction dans la finesse, ni les qualités des originaux qui étaient construits en excellent bois canadien.

La flottille Noirmoutrine des Dories vécu jusque dans les années soixante mais déjà en 1936, il n’en restait que 2 ou 3 précieusement conservés par leur propriétaire.

Grâce à l’engagement de certains membres de l’association La Chaloupe, une réplique de Dories a vu le jour sous le nom de Alpha, nom d’un ancien club de Yatching de la Baie de Swampscott des années 1900.

ALPHA – COSA OSTRA – BIDULE